Conférenciers invités

Note très importante : Des casques d’écoute pour l’interprétation simultanée seront disponibles avant le début des présentations pour les sessions plénières. Une pièce d’identification avec une photographie sera requise. Veuillez les récupérer tôt, pas plus tard que 8 h 15. Il est possible de changer les chaînes de réception pour le français ou l’anglais.

Lundi 7 octobre
9 h

Norbert Morgenstern, Ph. D., P.Eng., professeur émérite à la faculté de génie de l’Université de l’Alberta
Risques géotechniques, réglementation et politique publique : mise à jour

La séance servira à examiner la partie de la présentation donnée par l’auteur dans le cadre de la  6e conférence De Mello qui se rapporte à la sécurité des bassins de retenue des résidus et à résumer les changements ultérieurs qui ont une incidence sur la politique publique. Nous invitons les délégués à lire la présentation intégrale à l’adresse suivante : http://victorfbdemello.com.br/en/de-mello-lectures-2/.

À propos de notre conférencier
Norbert Morgenstern est un expert de renommée internationale dans le domaine de la géotechnique. Il possède une vaste expérience en ingénierie des barrages et il a travaillé sur plus de 140 projets de barrage et siégé à d’innombrables comités techniques dans diverses régions du monde, y compris comme président de groupes d’experts. Il a dirigé les examens de la rupture des bassins de retenue des résidus du mont Polley en 2014 et de Fundão en 2015. 

Professeur émérite en génie civil à l’Université de l’Alberta, M. Morgenstern a rédigé plus de 330 articles dans le domaine de l’ingénierie. Il existe même une méthode (stabilité de la pente de Morgenstern-Price) qui porte son nom. Il s'est penché sur une variété d’aspects géotechniques : stabilité des pentes, glissements de terrain, barrages, projets miniers, pergélisol, sables bitumineux, pipelines, autoroutes, ponts, édifices et structures extracôtières.

M. Morgenstern a également reçu de nombreux prix et distinctions au cours de sa carrière, dont l’Ordre du Canada et l’Ordre d’excellence de l’Alberta. En 2018, l’ACB lui a décerné le prix Inge Anderson.

**Présentation en anglais avec interprétation simultanée disponible

Mercredi 9 octobre
9 h

Lianne Lefsrud, Ph. D., ing., professeure adjointe à la faculté de génie de l’Université de l’Alberta 
Renato Macciotta Pulisci, Ph. D., ing., professeur de génie industriel à la faculté de génie de l’Université de l’Alberta
Systèmes de gestion de la sécurité, évaluation des risques et rôle de la communication et de la culture dans la prévention des ruptures de digues à stériles

Malgré des progrès constants en science des résidus, mécanique des sols et technologies de surveillance, les événements imprévus dans les installations de stockage des résidus se produisent à une fréquence inquiétante. Même si, dans la plupart des cas, ces résultats engendrent peu de défaillance de confinement, sinon aucune, quelques catastrophes se sont produites dans la dernière décennie.

L’analyse des causes fondamentales de ces catastrophes ne fait pas état de l’existence de limites en ce qui a trait aux technologies de surveillance et de traitement des résidus, mais rend compte de faiblesses quant à la pertinence, la mise en œuvre ou la conformité du système de gestion de la sécurité (SGS) en place. À cet égard, on observe une certaine volonté à adopter une approche de conception à sécurité intégrée axée sur le rendement et la connaissance du risque pour la construction, l’exploitation et la fermeture des installations de stockage des résidus, qui tient compte des principaux aspects du SMS adapté aux barrages.

Ce discours liminaire abordera la mise en œuvre d’une conception sûre axée sur le rendement et la connaissance du risque et son lien avec un SGS. Il mettra l’accent sur les ramifications entre les étapes de cette approche et les éléments d’un SGS, ainsi que sur le rôle de la communication et de la culture organisationnelle dans la réussite de la mise en œuvre.

À propos de nos conférenciers
Lianne Lefsrud est professeure adjointe à l’Université de l’Alberta. Ses travaux de recherche portent sur l’identification, la gestion et l’évaluation des risques et l’adoption des technologies au sein de divers secteurs (minier, ferroviaire, pipelinier, construction lourde, etc.). Mme Lefsrud détient une maîtrise interdisciplinaire en génie de l’environnement et sociologie et un doctorat en gestion stratégique et organisation.

Plus récemment, elle a été titulaire d’une bourse de recherche Dow Sustainability de l’Institut Erb affilié à l’école de gestion de l’Université du Michigan. De plus, Mme Lefsrud a passé plusieurs années au sein de l’Association of Professional Engineers and Geoscientists of Alberta (APEGA), où elle s’occupait des questions de réglementation du génie et des sciences de la Terre. Elle a également travaillé pour une société ferroviaire, une société pétrolière et gazière, en plus d'avoir réalisé de nombreux mandats de consultation en environnement.

Ses intérêts comprennent la gestion du risque, l’acceptabilité des risques et le degré de tolérance à l’égard du risque, le processus décisionnel relatif aux développements technologiques et les méthodes de calcul.

Renato Macciotta est professeur de génie industriel à la Dave and Joan Lynch School of Engineering Safety and Risk Management de l’Université de l’Alberta. M. Macciotta a obtenu un doctorat en géotechnique en 2013, dans le cadre duquel il s’est spécialisé en ingénierie des risques se rapportant aux talus naturels et construits. Il a travaillé par la suite comme associé de recherche à l’Université de l’Alberta, tout en offrant des services-conseils au Canada et à l’étranger. 

Ses domaines de pratique et de recherche comprennent l’ingénierie des risques et les évaluations de la sécurité des talus naturels et construits, des ouvrages miniers, des activités de transport, des barrages et de leur exploitation, des risques géologiques et de la remise en état de sites. Il possède aussi une expertise en caractérisation géomécanique des sols et des massifs rocheux, mécanismes de glissement et surveillance des talus, analyse de décollement et de trajectoire en cas d’éboulement et techniques de télésurveillance. Ses travaux mettent à profit ses connaissances techniques et des principes d’ingénierie des risques en vue de la conception et de l’exploitation de systèmes et de structures.

**Présentation en anglais avec interprétation simultanée disponible

Système d’inscription en ligne