Prix du meilleur article publié

Ce prix souligne la contribution de membres de l’ACB qui rédigent un article ou un document technique remarquable concernant les barrages. Le prix est décerné chaque année à l’auteur ou aux auteurs d’un article sélectionné rédigé au Canada ou à l’international. Les récipiendaires antérieurs sont:

En 2020, l’ACB a décerné deux Prix du meilleur article publié.

Stephen Rigbey et Desmond (Des) Hartford (Ph. D.) sont les coauteurs du document technique Oroville en rétrospective : Que faut-il changer ? présenté à CIGB 2019 à Ottawa. Dans ce document, ils s’interrogent sur l’importance excessive accordée aux « meilleures pratiques » en sécurité des barrages et favorisent de nouvelles approches qui tiennent compte de facteurs opérationnels et de la connaissance des composants du système, avec l’accent sur le contrôle et la surveillance, l’examen approfondi des lacunes et leur correction, et l’élaboration de procédures d’urgence adéquates. Tous ces aspects représentent un réel défi pour tous les professionnels impliqués dans la sécurité des barrages et la gestion des risques connexes.

Jeremy Boswell, Amy Rentz (Ph. D.), Paul Cavanagh, Larry Staples et Lianne Lefsrud (Ph. D.) ont été reconnus pour leur précieuse contribution avec leur document intitulé Travaux préliminaires du Comité consultatif sur l’intégrité des barrages de l’Alberta (CCIB) à propos d’une réflexion claire et d’une communication efficace des risques, qu’ils ont présenté à Calgary en octobre 2019 lors du congrès annuel de l’ACB. Ce document technique met en relief l’importance pour les propriétaires de barrages responsables d’évaluer les risques, de les atténuer à des niveaux acceptables, et de les communiquer clairement aux organismes de réglementation et au public. Les travaux en cours visent à aider les professionnels du domaine de la sécurité des barrages à mieux comprendre et à appliquer les principes et les méthodes de communication des risques en vue d’améliorer l’intégrité des barrages. Le document met également en lumière les aspects essentiels pour atteindre l’équilibre entre la communication efficace de faits et de jugements techniques avec la communication et la compréhension des valeurs sociétales, de même que l’importance d’engager le public dans un processus bidirectionnel de communication des risques.