Prix du service Peter Halliday

Ce prix récompense les membres de l’ACB qui ont démontré un engagement remarquable envers l’Association et ont contribué de façon importante à son avancement. Ce prix est offert annuellement à un ou à plusieurs membres de l’ACB et honore la mémoire de Peter Halliday, P.Eng.

Rencontrez, Anthony Rattue, récipiendaire 2021 :

Tony est un membre de longue date de l’ACB. Il est un membre actif du Comité de sécurité des barrages depuis de nombreuses années et il a participé à la production de l’édition 2007 des Recommandations de sécurité des barrages de l’ACB. Ces dernières années, Tony a dirigé le groupe de travail sur la conception et la construction du Comité de sécurité des barrages. Il a également représenté le Québec pendant quatre ans, de 2011 à 2015, au Conseil d’administration de l’ACB. En 2019, Tony a été nommé membre à vie de l’ACB. M. Rattue est ingénieur géotechnicien principal chez SNC-Lavalin à Montréal. Il possède 45 ans d’expérience acquise en géotechnique sur plusieurs projets, tant au Canada qu’à l’étranger. Son expérience comprend l’ingénierie des barrages et l’évaluation de la sécurité en lien avec des projets hydroélectriques, de contrôle des crues et d’approvisionnement en eau, ainsi que pour des digues à stériles. Il a fait partie de nombreux comités d’experts et groupes consultatifs sur des projets partout à travers le monde. Son amour et sa passion pour la profession d’ingénieur des barrages l’ont poussé à s’engager à contribuer et à soutenir l’ACB à de nombreuses reprises au cours des dernières décennies, ce dont les membres de l’ACB le remercient vivement.

Les récipiendaires antérieurs sont : 

  • 2004 - Clare Raska
  • 2004 - El-sayed Ismail
  • 2005 - Marion Houston
  • 2005 - Joe Groeneveld
  • 2006 - Yousef Hammamji  
  • 2006 - Mona Bechai
  • 2007 - Tony Chislett
  • 2007 - Will Jolley
  • 2008 - Perry Mitchelmore
  • 2009 - Andy Zielinski
  • 2010 - Johanne Bibeau
  • 2011 - W.G. (Bill) Duncan
  • 2011 - Alan Boom
  • 2012 - Garth Haack
  • 2012 - Bob Barnes
  • 2013 - Michel Dolbec
  • 2014 - Andy Small
  • 2015 - Allan Kirkham
  • 2016 - Gilles Bourgeois
  • 2017 - Tony Bennett
  • 2018 - Terry Oswell
  • 2019 - Richard Gervais
  • 2020 - Bill Chin
  • 2021 - Anthony Rattue

Prix Peter-Halliday - Mise en candidature

Qui était Peter Halliday, P.Eng. ?

Peter Halliday a obtenu son diplôme d’ingénieur à l’Université Memorial de Terre-Neuve-et-Labrador en 1980 et amorcé sa carrière à la Newfoundland Power. Employé de longue date, c’était une personne sur laquelle on pouvait compter, quelle que soit l’ampleur de la tâche. Il aimait beaucoup son travail et chérissait l’entreprise et ses collègues. Sa capacité à collaborer avec les gens, tout en faisant preuve d’un professionnalisme exemplaire, était un talent reconnu par tous ceux avec qui il entrait en contact. Peter Halliday incarnait la véritable essence du bénévole. Que le besoin soit national, provincial, municipal ou local, il était toujours prêt à s’engager. Il avait la capacité d’attirer les autres et de les persuader de participer aux organisations dans lesquelles il s’investissait. Il était notamment membre fondateur de l’alliance sportive de sa ville, dont il a également assumé la présidence pendant un mandat. Cet organisme a pour mission de recueillir des fonds pour permettre à des milliers d’enfants de participer à des sports amateurs. Il a consacré d’innombrables fins de semaine et de nombreuses soirées à Habitat pour l’humanité. Il ne faisait pas du bénévolat parce qu’il le devait, mais parce qu’il aimait aider les autres. Non content d’apporter sa seule contribution, il a su attirer celle de beaucoup d’autres personnes par son attitude enthousiaste et passionnée.

En tant qu’ingénieur professionnel, Peter a servi au sein de la direction de l’Association of Professional Engineers and Geoscientists of Newfoundland. Il a également fait partie d’un certain nombre de comités de l’association. Ses débuts dans la communauté nationale de la sécurité des barrages remontent à 1991, alors qu’on lui a demandé de faire partie du comité organisateur local du prochain congrès de l’Association canadienne de la sécurité des barrages (ACSB), qui devait se tenir à St. John’s, Terre Neuve. Il a su faire bénéficier le comité d’organisation de son enthousiasme, de son expérience, de ses grandes idées et, bien sûr, de son incroyable sens de l’humour. Pour Peter, le comité et le congrès ne constituaient que ses premiers pas au sein de l’ACSB, puisqu’il s’est rapidement intéressé aux directives sur la sécurité des barrages, avant de se joindre à la direction. À cette époque, il y avait deux organisations nationales de barrages : l’ACSB et la Commission canadienne des grands barrages (CANCOLD). Beaucoup ont vu la nécessité d’une fusion et, sous la direction des présidents des deux organisations, il a été décidé de tenter de trouver un terrain d’entente. Il a joué un rôle déterminant, non seulement dans l’élaboration des « conditions de l’union », mais aussi dans la rédaction des règlements originaux de ce que nous connaissons tous aujourd’hui comme l’ACB. Il semblait naturel qu’il devienne plus tard président de l’association, un poste qu’il a occupé avec distinction à la fin des années 1990. Peter était président sortant de l’ACB au moment de son décès, en 2001.

Peter était quelqu’un qui allait toujours de l’avant, une personne à qui vous pouviez demander conseil et être assuré qu’il vous orienterait dans la bonne direction. Sa capacité à mettre les choses en perspective était naturelle. Il avait une façon de faire ressortir le meilleur des gens. Son enthousiasme et son éthique de travail étaient une source d’inspiration pour tous ceux qui avaient le plaisir de le rencontrer. Son souvenir restera celui d’un véritable mentor et d’un bénévole dévoué à la communauté et à l’ACB.
 

Haut de la page